COP22 à Marrakech - La planète ne peut attendre. Zéro fossile

Ce lundi, plus de 400 organisations du monde entier ont transmis un message aussi simple que fort aux chef.fe.s d'États et de gouvernements réuni.e.s à Marrakech pour la conférence des Nations Unies sur le climat : il n’y pas de place sur notre planète pour de nouveaux projets fossiles. Dans l’enceinte de la COP22, des représentant.e.s de communautés en lutte contre l’industrie fossile au Nigeria, en Inde, au Brésil, au Canada et aux États-Unis ont rendu publique une lettre soutenue par plus de 400 organisations, demandant de mettre immédiatement fin au développement de nouveaux projets fossiles afin d’engager au plus vite la transition juste vers un futur 100% renouvelable.

 

 Cet appel a été rendu public au moment où les négociations entrent dans la phase la plus intense, au lendemain d'une marche appelant à la justice climatique qui a rassemblé des milliers de personnes dans les rues de Marrakech.